Chroniques littéraires
janvier 22, 2019

Les saisons du voyage par Cédric Gras

Les saisons du voyage par Cédric Gras

“Je souhaitais que le Tibet apparaisse à mesure de mes pas, qu’il surgisse des déserts de l’Ouest chinois en un rideau de montagnes aussi éblouissant qu’un tableau de Nikolaï Roerich.”

Le nouveau livre de Cédric Gras, Saisons du voyage, est une œuvre littéraire finement travaillée dans laquelle l’auteur partage ses réflexions sur le voyage, et plus particulièrement sur ce qu’il représente pour les voyageurs de sa génération. Après six récits (à tout juste 37 ans), il se livre ici à un nouvel exercice, libéré de la trame linéaire et factuelle du récit de voyage, porté par l’introspection. Tout en illustrant ses réflexions, si justes, de nombreux souvenirs ayant fait de lui un grand aventurier, il disserte, interroge, philosophe…

Un bilan ?

Peut-être bien, avoue-t-il, étant arrivé à un âge où il sait qu’il ne voyagera plus de la même façon, laissant derrière lui les pérégrinations de sa jeunesse. Dans ce livre, on comprend que le voyage est multiple, façonné par l’époque, l’âge et le voyageur. “Dans une propre vie, tu ne voyages pas du tout de la même façon. On ne refait pas un voyage. C’est une rencontre de toi à tel âge avec le monde”, dit-il.

Un manifeste ?

Au contraire des voyages contemporains jugés superficiels où les destinations s’enfilent comme des perles, Cédric préfère les rencontres authentiques qui lui permettent de s’imprégner de cultures et civilisations étrangères, “parce que les Hommes sont indispensables au voyage”. Mais quand sa curiosité du monde échoue devant la barrière linguistique, il doit faire un choix : la Russie ce sera, “un hasard doublé d’un coup de cœur derrière”. Et le voilà russophone (et russophile), doué à en duper les habitants. Un investissement culturel qu’il ne regrette pas car “la Russie, c’est un voyage d’une vie. Tellement gigantesque, riche et multiple. C’est un monde entier”.

Un regard ?

Ce livre, contrairement à ce que certaines critiques ont pu dire, n’est pas pessimiste ; bien au contraire. Car ce serait oublier une chose : avant d’être écrivain, Cédric est géographe, et cela change beaucoup à la compréhension du message qu’il porte dans Saisons du voyage. Cette discipline lui a enseigné à regarder le monde de notre époque tel qu’il est, pour le comprendre, “même si ça ne nous plait pas”. Et, alors qu’il prépare un doctorat sur l’Empire russe, le voilà rattrapé par une autre passion, la littérature, transformant sa thèse en trois récits de voyage.

“J’ai toujours eu un intérêt pour le fonctionnement du monde.”

Bien sûr, il connut des déceptions. “On est toujours frappé par ce qu’on a lu dans les livres ou déjà vécu quelques dizaines d’années plus tôt. […] Mais toujours, dans la seconde d’après, cette déception est noyée dans l’intérêt que j’ai de décoder ces espaces” raconte-t-il. Lui qui respira le bonheur et la liberté dans les grandes étendues de Sibérie en est même venu à trouver une beauté aux friches industrielles russes dans lesquelles il dut parfois s’établir pour le travail (à l’Alliance française). “Le monde industriel est passionnant. Rien que ça, c’est un voyage”. Plutôt optimiste finalement, n’est-ce pas ?

Un coup de cœur !

Saisons du voyage est un texte poétique magnifique qui s’apprivoise puis se savoure doucement pour ne pas en perdre un mot – que l’on doit parfois repêcher dans le dictionnaire, car Cédric a certainement l’art de maîtriser les nuances de la langue française…


Saisons du voyage, de Cédric Gras (2018) est en vente sur le site des éditions Stock.

Actuellement installé à Paris, Cédric continue de retourner régulièrement en Eurasie (quand il n’est pas invité à des festivals), que ce soit sur la trace des protagonistes de son projet en cours ou le tournage de films documentaires avec Arte (à voir : Oural, à la poursuite de l’automne).

* * * Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir d'un seul CLIC, merci ! * * *

One comment on “Les saisons du voyage par Cédric Gras”

  1. olivier dit :

    Merci pour ces conseils de lecture. ça me donne envie de l’acheter 🙂
    olivier Articles récents…Visiter Beaune et Dijon en hiverMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.