Chroniques littéraires
avril 18, 2020

“L’espèce était inoffensive jusqu’à une mutation génétique récente” (fiction 2/3)

“L’espèce était inoffensive jusqu’à une mutation génétique récente” (fiction 2/3)

Dans cette courte fiction, j’ai utilisé les divinités de la mythologie grecque comme figures allégoriques afin d’avoir une meilleure compréhension des menaces qui pèsent sur les océans et la biodiversité marine. Ce récit s’appuie sur les données scientifiques actuelles. Saurez-vous retrouver ce qui se cache derrière chaque symptôme ?

Si vous avez manqué le début : 1ère partie


Royaume à la dérive

– 2ème partie –

Une semaine plus tard, les résultats à la main, le médecin s’avance près de son patient.

– Vous êtes dans un grand état de stress. Comme je le pensais, votre concentration en globules verts a baissé de 40%. Leur rôle est de capter et stocker le dioxyde de carbone et de vous fournir en oxygène. S’ils diminuent, cela vous laisse donc avec un surplus de dioxyde de carbone dans le sang, ce qui explique de nombreux symptômes corrélés comme l’asthme et la circulation stagnante. La mesure de votre pH montre aussi une forte acidité, c’est inquiétant. D’après votre dossier, vous avez un taux 30% supérieur à la dernière mesure, il y a plus de deux cents ans. La combinaison de ces trois facteurs, l’échauffement, l’acidité et le manque d’oxygène, cause un cocktail hautement néfaste. Et puis, il y a autre chose, poursuit-il en s’approchant du Dieu des mers et océans. Avez-vous des ennemis ? Voyez-vous quelqu’un qui pourrait vous vouloir du mal ?

– Non, certainement pas ! Pourquoi cette question ?! s’affole-t-il. Attendez, il y aurait bien Hermès, mon neveu. C’est lui qui dirige les vents, ce qui nous met souvent en friction. Il ne vit que pour le commerce et les voleurs l’honorent. Cela fait des années qu’il verse dans l’excès et menace mon peuple, mais au point d’en vouloir à ma vie, en êtes-vous certain ?

– Vous avez été empoisonné. On vous a injecté du plastique en très grande quantité. Vous faites une intoxication alimentaire grave. Il s’est condensé dans votre estomac et forme un énorme caillot. Non seulement cela mettra des milliers d’années à se dissoudre mais vous risquez de souffrir atrocement.

– Vous m’effrayez, cela semble grave ! s’écrie-t-il, le teint blême. Vais-je mourir ? Mais dîtes-moi donc, que se passe-t-il ! Pourquoi suis-je dans cet état ?

– Je vous rassure, vous n’allez pas mourir. Cependant, je crains que vous n’ayez attrapé la bactérie Homo sapiens. Elle se développe rapidement. La phase latente risque d’être longue et douloureuse. Les antibiotiques ne seront d’aucune efficacité pour les souches les plus agressives malheureusement. Allez voir Prométhée, c’est un grand spécialiste de cette espèce terrestre.

Une heure plus tard, les coups de trident répétés contre la porte basse gravent dans le bois les marques de l’impatience. Une voix lointaine s’élève enfin. Entrez ! Dans un sombre couloir, des livres gisent par milliers en piles désordonnées, laissant apparaitre quelques titres au regard du visiteur : Tout sur Homo sapiens, Atlas d’une espèce extraordinaire, La malédiction de Pandore, Une bactérie terrestre redoutable, Folies d’une mutation, Espèce invasive incontrôlable.

– Je sais pourquoi vous êtes là, dit une voix grave et douce. Asseyez-vous, je vous prie.

– J’ai tous les symptômes, n’est-ce pas ?

– Toutes les déités affectées sur Terre sont touchées, Gaïa la première. Elle ne voulait pas vous inquiéter et pourtant, je l’ai prévenu, une contagion est plus que probable.

– Mais pourquoi ? Comment fonctionne cette bactérie ? Qu’est-ce qui se passe exactement ? s’inquiète le jeune Dieu.

– Il faut savoir que l’espèce était inoffensive jusqu’à une mutation génétique récente nommée “Révolution-1-dustrielle”. Depuis, elle se développe de manière incontrôlée ce qui génère une sorte de cancer extrêmement destructeur.

Sur le mur, les preuves épinglées s’accumulent ; Continent de déchets, Eaux usées, Zones mortes, Forages pétroliers, Dérèglement climatique et tant d’autres ainsi reliées sur le modèle d’une enquête criminelle.

– Tout cela, c’est vraiment elle ? lance Poséidon IV, ahuri. Quelle puissance ! Mais, attendez, ça n’a pas de sens ! L’espèce est en train de se détruire elle aussi !
– Exactement. C’est ce qu’on peut vous souhaiter, qu’elle s’affaiblisse puis finisse par entrer en compétition avant de disparaitre ou, tout simplement, de laisser émerger une souche moins agressive. En attendant, il va falloir vous montrer fort car le pire approche.

A suivre…


Divinités dans la mythologie grecque :

  • Poséidon : Dieu de la mer et des océans
  • Gaïa : Déesse mère personnifiant la Terre
  • Hermès : Dieu du commerce, des voleurs et des voyageurs ; c’est lui qui dirige les vents

° * Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir en vous abonnant à la page d'un CLIC ! * °

A découvrir...

  • “Près de 90% de la population totale est visée à l’heure actuelle” (fiction 3/3)
  • “L’espèce était inoffensive jusqu’à une mutation génétique récente” (fiction 2/3)
  • “J’ai pris du Tsunamicilline® mais cela n’a fait qu’aggraver mon indigestion” (fiction 1/3)
  • Les trésors de la forêt tropicale humide costaricienne
  • Réconcilier les traditions sur le Chemin des Anges
  • Sur les traces d’un esprit libre, de l’Écosse à l’Île au trésor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.