Développement personnel
octobre 1, 2016

Le secret pour faire de l’espace dans sa vie (et ses placards)

Le secret pour faire de l’espace dans sa vie (et ses placards)

Un pas vers le minimalisme

Qu’est-ce qu’un objet ? Regardez autour de vous, ce n’est pas ce qui manque n’est-ce pas. Mais est-ce que chacun d’entre eux, pris un à un, vous comble et vous emplit de joie ? Est-ce que chacun d’entre eux mériterait de rejoindre votre carton de déménagement, ou même de vous suivre quelques mois à l’étranger ? Est-ce que vous accepteriez de vous casser le dos avec une valise en surpoids pour lui ?!

D’après le Larousse, un objet est une chose concrète définie par son utilisation, sa valeur, etc. Et si on décidait, là tout de suite, que les objets devaient aussi être jolis, réconfortants, pratiques à tout point de vue, et même vivants ?

Embellir le quotidien et remplir mon environnement de jolies choses est devenu mon fil conducteur depuis quelques temps, et j’adore ça ! Ces derniers mois, j’ai donc décidé de me débarrasser de tout ce qui était superflu, médiocre ou trop peu utilisé ; et ça fait un bien fou ! On ne s’en rend pas compte tout de suite, mais toutes ces choses accaparent notre énergie. Elles ne font rien d’autre que d’être là, encombrantes ; et même si elles sont cachées au fin fond d’un placard, elles restent là, bien présentes.

L’Art de la simplicité

Pour tout vous dire, il y a un livre derrière tout ça qui m’a fortement inspiré. Découvert un jour dans la bibliothèque d’un ashram en Inde, puis redécouvert il y a peu dans la grande librairie de Brest, le livre L’Art de la Simplicité de Dominique Loreau fait partie de mon Top 10 des livres sur le bien-être à avoir à portée de main au quotidien !

Après l’avoir lu, j’ai pris la résolution de ne m’entourer plus que d’objets simples, utiles, pratiques, uniques et beaux. Et quoi de mieux pour trouver la perle rare que de vadrouiller sur le net, farfouiller parmi ce choix immense et découvrir tant de bonnes idées auxquelles on n’avait même pas pensé ? Alors, quand je suis tombée sur le site A Little Market, j’ai chanté Hallelujah dans ma chambre en dansant…

Made in France

Du 100% fait maison, fait main, et avec amour ; des pièces uniques, de qualité, à des prix raisonnables, fabriquées par des créateurs particuliers qui se trouvent peut-être même être vos voisins de palier… Alors là je dis OUI (!), parce que cet objet-là, on pourrait même dire qu’il a une âme ; si précieux qu’on voudrait l’emporter avec nous jusqu’au bout du monde…

Voici les principaux sites similaires : Dawanda * PrimaCréa * Etsy.

simplicite-minimalisme-rangement-placards

Comment faire de l’ordre dans ses placards

« Moins on a, plus on est libre. »

L’art de la simplicité est un mode de vie, une ligne de conduite, un art de vivre comme le dit si bien l’auteure. D’origine française, elle habite au Japon depuis plus de 26 ans et ses écrits sont vivement inspirés de la culture zen et du mode de vie oriental, qu’elle a adoptés.

La simplicité, ça passe tout d’abord par un vrai ménage de printemps ! Ce n’est pas toujours facile, surtout si vous êtes de ceux qui accumulent et rechignent à se débarrasser de ces affaires qui prennent la poussière depuis trois ans tout en haut de l’armoire de la chambre d’amis. Inconsciemment, nos pensées restent accrochées aux objets qui nous appartiennent, liées par des souvenirs, et nous voilà pris au piège, prisonniers de nos possessions. Ils captent notre attention, notre énergie, alors il est temps de faire de la place, de se libérer, de couper les fils qui nous relient au passé. Ça fait tellement du bien !

« Promettez-vous de ne garder que ce que vous adorez. Le reste n’a pas de sens. Ne laissez ni la médiocrité ni le passé envahir votre univers. Possédez peu, mais le meilleur de tout. » Dominique Loreau

Pour commencer, inspectez les pièces de votre intérieur, une à une, et posez votre attention sur chaque objet : Est-ce qu’il me plaît ? Est-ce que je l’emporterais avec moi si j’avais le droit à seulement deux cartons de déménagement ? Est-ce qu’il est utile, beau, inspirant, agréable à regarder, pratique ? Si la réponse est négative, alors il est temps de trouver quelques grands sacs pour y déposer tout ce que vous allez donner, vendre ou jeter. En plus, ça fera des heureux ! De toutes façons, ce n’est pas encore autorisé de décorer sa tombe avec tout le contenu de son grenier ; alors faite le tri et soyez vivants, heureux, maintenant !

Moins, mais mieux !

Lorsque je suis partie en voyage autour de l’Océan Indien avec pour tout bagage pour 8 mois un seul sac à dos, je me suis sentie vraiment libre. Déchargée de toutes préoccupations matérielles, ma tête était si légère (mon sac un peu moins…) que je vagabondais l’esprit libre, occupée à faire de nouvelles rencontres et à vivre la vie au jour le jour sans me soucier du lendemain. Depuis quelques mois, j’entreprends de vider mes armoires petit à petit à chaque fois que je retourne chez mes parents, de tout ce qui m’encombre en pensées même à des kilomètres de distance. Un pas de plus vers la liberté !


A LIRE !

    • Côté pratique, je vous laisse approfondir le sujet avec le livre L’Art de la simplicité de Dominique Loreau. Ce sont 309 pages de conseils et enseignements inspirants, à lire et relire, organisés autour du Corps et du Mental. Prix : 6,50€. A s’offrir et à partager autour de soi !
    • Un site internet qui me semble intéressant et relativement complet sur le sujet : Maman Minimaliste.


Opération Bon Débarras !

Maintenant, il est temps de mettre tout ça en pratique en commençant par un défi de taille : Vider ses placards.

Se débarrasser du superflu

zen-essentiel On accumule, on accumule, on accumule, on accumule, on accumule… jusqu’au jour où il faut dire stop ! A force de m’expatrier pendant des périodes de 6 mois à 1 an, que ce soit à l’autre bout de la France ou de l’Atlantique, j’ai eu le temps d’étudier et de disserter sur la problématique suivante : Qu’est-ce que j’emporte dans mes valises ?

A chaque fois c’est la même histoire. Les deux pieds debout sur la valise en priant pour qu’elle se ferme, j’angoisse à l’idée de la peser car, comme toujours, le poids dépasse la limite autorisée. Finalement, advient la question fatidique : Comment transporter 1, 2, 3, 4 (!!!) sacs avec 2 mains ? Bref, il était temps de prendre quelques bonnes résolutions…

Une semaine plus tard, le bilan est plutôt positif : 1 énorme sac de papiers à mettre au recyclage, 1 gros sac poubelle d’affaires à jeter, et 4 cartons de choses à vendre ou à donner. Je respire enfin !

Vide-dressing : témoignages

« Nous portons 20 % de notre garde-robe 80 % du temps. Le reste est peu flatteur, inconfortable ou défraîchi. » Dominique Loreau

Peu après avoir commencé cet article, je me suis souvenue qu’Ophélie, la blogueuse pétillante d’Antigonexxi, avait déjà rédigé un article à propos du vide-dressing avec une compilation de témoignages et de bons conseils vraiment très inspirants. En voici quelques-uns :

  • « Mon conseil : le faire au moins une fois par an. Repasser permet de voir les 2-3 p’tits trucs qui sont passés inaperçus et de traquer les 2-3 cochonneries accumulées sournoisement à notre insu  […] »
  • « C’est dur, mon Dieu comme c’est dur ! J’ai pu me débarrasser de vieilles culottes informes que je gardais juste… parce qu’elles étaient confortable. Non, fini tout ça j’ai décidé d’avoir de beaux sous vêts, ça y est je commence à voir le fond de mon buffet. Maintenant les hauts. je me décide à sortir les indésirables (mais pourquoi on se demande toujours que, peut-être, on pourra remettre, ça reviendra à la mode? hein?) […] »
  • « Sans vouloir directement m’infliger des choix, j’ai commencé par simplement faire un tri sur 3 tas (je porte / je porte pas mais j’aime / je m’en fous et j’aime pas) juste pour voir ce que ça donnerait. »
  • « On vide son dressing quand on est prêt à VIVRE le présent, à arrêter de regarder en arrière. Tous ces kilos de vêtements superflus nous libèrent au sens propre et au sens figuré. »

***

Voilà, je n’en dirai pas plus, et je vous invite à lire son article Je vide mon dressing ! – Le bilan. Alors à vous maintenant, je vous mets au défi d’en faire autant !

Personnellement, ce grand ménage d’automne a été un moyen de me libérer des attaches du passé, de faire le vide chez moi ET en moi, et de me remettre à neuf. Même les vieux journaux intimes y sont passés : après une dernière relecture, ils ont fini dans la benne à papiers ! Et le vrai bonheur maintenant, c’est d’ouvrir mon armoire et trouver tout de suite ce qui me plaît, sans perdre des heures à hésiter et me plaindre que « je n’ai rien à mettre ».

Vendre, donner ou troquer sur le net

Maintenant que mes placards s’aèrent, une question demeure : Que faire de toutes ces choses que je ne veux plus ? Heureusement, internet ne manque pas de bonnes idées. Je vous ai concocté une petite compilation de sites internet vraiment très chouettes pour offrir une seconde vie à vos objets ou vêtements, et faire d’autres heureux :

  • RECUPE.net pour « Donner au lieu de jeter ». C’est un site de dons et de brocante gratuite, une véritable caverne d’Ali baba !
  • The DRESSING NETWORK, un réseau qui s’étend à la France, la Belgique et la Suisse pour organiser et participer à des vide-dressing près de chez soi. Tenez-vous au courant du prochain dans votre région sur leur site, ou organisez le vôtre !
  • DONCOVA est un site de troc dynamique où les échanges fonctionnent selon un système de points.
  • DIGITROC, sur ConsoGlobe, un site de troc qui fonctionne aussi selon un système de points.
  • VINTED.fr, pour vendre, acheter ou échanger des vêtements entre filles sur une plateforme interactive très conviviale et facile d’utilisation, développée par de jeunes passionnées de la mode de seconde-main.
  • Facebook s’avère intéressant puisqu’on peut trouver des groupes comme « Faceboncoin74 », « Vide dressing Annecy », etc., où chaque post est une annonce.
  • Enfin, les indémodables EBAY et LEBONCOIN sont bien utiles aussi.

***

Et la morale de cette histoire, c’est que les vêtements d’occasion en très bon état foisonnent sur la toile. Impossible de ne pas trouver son bonheur ! Finalement, à quoi bon dépenser des milles et des cents pour faire du shopping quand on peut trouver de beaux habits à des prix plus qu’avantageux ? Un plus pour l’environnement, un plus pour le porte-monnaie, et un plus pour nos gardes-robes !

* * * Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir d'un seul clic, merci ! * * *

4 commentaires pour “Le secret pour faire de l’espace dans sa vie (et ses placards)”

  1. Achat villas ile Maurice dit :

    Excellent billet! Effectivement, on ne se rend pas compte mais on converse des objets inutiles ou qui ne nous servent plus dans chaque pièce de la maison! On a tendance à être attaché aux souvenirs qui nous laissent ces objets, sans tenir compte de leur ancienneté! Place au renouveau

  2. hypno180 dit :

    Merci beaucoup pour votre article que j’adore !!! On a tendance dans notre vie à cumuler trop de bien matériels et ça fini par encombrer notre esprit et on y voit moins clair. Petite anecdote d’ailleurs : un jour dans ma profession j’ai reçu une femme qui était claustrophobe et qui n’arrivait pas à être dans des lieux clos. Le simple fait de s’être débarrassée du sur trop de ses biens lui avait permis de se sentir plus libre et sentir plus d’espace en elle et a fini par ne plus avoir sa phobie… Comme quoi le nettoyage de printemps dans sa vie est nécessaire pour accepter le renouveau dans son quotidien.^^ Au plaisir
    hypno180 Articles récents…Technique d’autohypnose pour vaincre la procrastination et passer à l’actionMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge