Conseils aux voyageurs
août 19, 2018

Les essentiels beauté du kit de l’aventurière

Les essentiels beauté du kit de l’aventurière

Partir à l’aventure au bout du monde, en sac-à-dos qui plus est, contraint forcément à réduire ses effets personnels au minimum mais n’implique pas de faire l’impasse sur son apparence. Prendre soin de son corps c’est prendre soin de soi, psychologiquement, surtout dans les moments de solitude. Se sentir jolie, bien dans sa peau, c’est avant tout pour soi qu’on le fait (n’en déplaise aux hommes qui me liront) et ce, même en pleine nature sauvage ! Mais c’est aussi pour l’autre. L’apparence est un signe de respect envers les peuples qui nous accueillent. Observez l’élégance des indiennes en sari ou des malgaches se déplaçant avec de jolis ports de tête tressée. Et même au milieu de la poussière et de l’inconfort, les femmes sont belles, élégantes, majestueuses.

La beauté est universelle, et les ressources tirées de la nature offrent des cosmétiques aux multiples vertus ! Je vous présente ici ma trousse de beauté, testée et réajustée maintes fois pour ne conserver que les indispensables, merveilleux et pratiques. Retour aux matières premières, pures, naturelles et si efficaces !

Huile végétale de jojoba

Utilisation : Crème de jour, soin du corps, soin des cheveux secs et cassants, démaquillant.

soin_visage_maison

Un démaquillage à l’huile

Contrairement aux idées reçues, l’huile ne graisse pas le visage. Du moins, pas l’huile de jojoba (ou plutôt, devrais-je dire, la cire de jojoba). C’est celle qui se rapproche le plus de la composition du sébum, et permet donc de réguler sa production (idéal pour les peaux grasses entre autres). Un flacon d’huile dure bien plus longtemps qu’un tube de crème, sachant qu’on en met 3 à 4 gouttes seulement à la fois. En voyage, je l’ai souvent utilisé comme une crème de jour. Chauffez l’huile dans vos mains et massez-vous le visage. Vous verrez, la consistance est vraiment très agréable, avec une légère odeur de noisette, et offre la sensation d’une peau toute douce sans film gras.

Cette huile végétale (mais n’importe laquelle fera l’affaire, tant qu’elle est de bonne qualité – une préférence pour la coco ou l’olive) peut aussi s’utiliser comme démaquillant. Le démaquillage à l’huile est le meilleur nettoyant qui soit, débarrassant en profondeur les impuretés. Appliquée sur le visage et le cou, les doigts glissent sur la peau. Profitez-en, c’est le moment pour un massage stimulant-relaxant complet et tellement agréable ! Passez ensuite à plusieurs reprises une lingette lavable imbibée d’eau chaude, de lait démaquillant ou d’hydrolat pour retirer le surplus (en savoir plus avec l’article de Slow Cosmétique, Comment se démaquiller/laver son visage ?).

produit_de_beaute

Vaporisez l’eau florale sur un coton pour nettoyer le visage

Eau florale de géranium

Utilisation : Lotion tonique, eau démaquillante.

Durant les 3 mois passés à Madagascar, dans un petit village sans électricité ni eau courante, j’ai du adapter mon rituel matinal au contexte. Au lieu de me débarbouiller le visage à l’eau et au savon, j’ai donc opté pour un nettoyage avec un morceau de coton imbibé d’eau florale de géranium (à renouveler jusqu’à ce que le coton soit propre). Le géranium, pour ses propriétés régénérantes et rééquilibrantes et son odeur vraiment très agréable, mais libre à vous de choisir l’hydrolat adapté. Cette expérience fut une belle découverte en découvrant que ma peau à tendance acnéique était devenue beaucoup plus jolie depuis que j’avais arrêté de la nettoyer avec du savon (dorénavant banni de ma routine quotidienne) !

Gel d’Aloe vera

Utilisation : Gel hydratant, soin du corps, soin des cheveux secs, coups de soleil, piqûres de moustiques, après-rasage, etc.

aloe_vera_slow_cosmetique

Un gel pur est d’une couleur légèrement ambrée et non pas transparent !

Je me souviens de l’un des employés du centre de conservation des tortues marines à Kosgoda (Sri Lanka), avec qui j’avais sympathisé malgré notre incapacité mutuelle à parler la langue de l’autre. Un jour, il m’avait ramené trois feuilles d’Aloe vera fraichement coupées pour que j’en extraie la pulpe. Alors que les piqûres de moustiques me démangeaient, ce remède m’avait bien soulagé ! C’est devenu dorénavant un automatisme, si efficace, même lors des nuits d’été parisiennes.

Cette plante, utilisée depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques a été surnommée Plante de l’immortalité par les égyptiens, Source de Jouvence par les Mayas ou encore La plante qui guérit tout en Afrique du Sud. Ainsi, d’un bout à l’autre du monde, différentes cultures en sont arrivées à la même conclusion : l’aloès est une plante médicinale puissante, dont les propriétés ont été confirmées par les scientifiques. Anti-inflammatoire, cicatrisante, hydratante, etc., elle s’utilise pour soigner toutes sortes de problèmes cutanés, en soin après-rasage ou épilation, comme gel hydratant (en crème de nuit par ex.), et surtout, c’est LE réflexe contre les coups de soleil ou brûlures !

Il est important de sélectionner un produit de bonne qualité. Les mentions fabrication à froid et filtration sur membrane ne sont pas des critères de sélection suffisants : seule la mention stabilisé à froid assure d’une bonne qualité. Méfiez-vous des produits qui se prétendent 100% pur en aloès alors qu’ils consistent en réalité de 100% de poudre d’aloès réhydratée après lyophilisation. Même les certifications biologiques n’assurent pas de l’aspect vivant du produit ! En France, la gamme Pur’Aloe respecte un cahier des charges stricte. Biologique et équitable, je la recommande ! Vous avez aussi le gel d’Aloe vera vendu par Bioflore qui a reçu la mention Slow cosmétique (composition idéale : 99.7 % – bio).

Huile de coco

Utilisation : Démaquillant, soin du corps, soin des cheveux secs et fourchus.

huile_de_madagascar

Co’Cool, 100% artisanale

Dans les pays tropicaux où les cocotiers abondent, les femmes utilisent cette huile dans leurs soins quotidiens. Sur le même principe que l’huile de jojoba, c’est un très bon démaquillant (voir ci-dessus). Et si de temps en temps vous faites pénétrer quelques gouttes sur le visage pour un soin de nuit, votre peau vous remerciera au petit matin. Cette huile a de nombreuses propriétés (sur internet, les informations divulguées d’un site à l’autre sans vérification ni références décrivent parfois des propriétés qui ne sont pas scientifiquement prouvées) mais ce qui semble assuré est sa capacité à infiltrer la fibre capillaire pour la nourrir de l’intérieur. Je me souviens encore de ce coiffeur qui m’avait fait remarquer, alors que j’arrivais avec un bain d’huile sur les cheveux datant de la veille au soir, que les pointes avaient bien absorbé l’huile alors que le reste de ma chevelure était encore gras, n’ayant nul besoin d’être nourrie. Encore une fois, préférez une huile végétale pure, de première pression à froid et non raffinée.

Shampoing solide

A peine essayé et déjà adopté (je vous en parlais déjà ici) ! Il faut dire qu’il a de quoi combler nos attentes : il prend moins de place qu’une bouteille de shampoing, il sent bon et il est 100 % naturel (un produit sec n’a pas besoin d’autant d’additifs ni de conservateurs qu’un produit liquide), il lave bien mieux que beaucoup des shampoings biologiques que j’ai pu utiliser, et il se passe de contenant. J’en ai testé plusieurs et franchement, parmi les meilleurs, difficile de trancher car ils me semblent tous très bien : Lamazuna, Pachamamaï, Secrets de Provence, etc. Leur seul limite : la pollution parisienne, qui m’oblige depuis peu à me rabattre à nouveau sur des shampoings liquides (et couper ma tignasse !).

Et le maquillage ?

Même les sac-à-dos les plus allégés peuvent se permettre le luxe d’emporter un crayon et un mascara pour les yeux, n’est-ce pas ? Quelques lingettes démaquillantes lavables et réutilisables à la place d’un paquet de coton, et le tour est joué !

La cup menstruelle, l’indispensable des voyageuses !

Il y a plusieurs années, j’ai délaissé définitivement les tampons en achetant la première coupe menstruelle sur le marché, la Mooncup, alors 1000 fois convaincue par ses avantages. Praticité, simplicité, confort, économie, zéro déchets, etc. La coupe menstruelle (ou cup) est l’objet qui facilite la vie des femmes à tous niveaux ; le nombre de ses utilisatrices a augmenté exponentiellement en quelques années. L’information tarde à se diffuser puisque, encore une fois, certains intérêts puissants sont en jeu. Et si vous souhaitez plus d’information sur les risques et impacts des tampons, je vous invite à lire l’article de Dur à Avaler, très complet et intéressant.

trousse_beaute_voyage

Pas convaincue ? Cette vidéo explicative vaut le coup d’oeil (Lamazuna)

Le choix est vaste, c’est l’esprit marketing. Cependant, n’oubliez pas que c’est un produit qui n’a qu’une utilisation et peu d’options possibles, alors vous ne pouvez pas vous tromper en sélectionnant tel ou tel modèle. Personnellement, j’ai opté pour la version la plus locale et éthique, Lamazuna. La seule coupe menstruelle Made in France, par une petite compagnie pleine d’énergie et de valeurs positives, ça ne se refuse pas ! Bien plus légère et souple que ma précédente cup, avec un embout arrondi, elle est aussitôt mise aussitôt oubliée. Le plus simple est de la placer et de la vider sous la douche, matin et soir. Vous ne serez pas dérangée de la journée et, pour vous rassurer, emportez aussi quelques serviettes hygiéniques lavables.

Même dans ce petit village malgache, sans salle de bain ni eau courante, j’ai réussi à l’utiliser sans soucis. Alors oui, vous pouvez toutes y arriver !

Fond de teint écran solaire

trousse_de_toilette_femme

J’ai longtemps été en mauvais termes avec ma peau et je n’avais aucune envie d’aggraver la situation avec une protection solaire liquide, généralement grasse et blanche, qui perturbe le maquillage lors des renouvellements successifs. Grâce à ma mère, j’ai découvert le fond de teint compact écran solaire de Shiseido et depuis, c’est mon accessoire indispensable en voyage ou lors des longues journées d’été ensoleillées. Non seulement il ne pénètre pas la peau mais il offre une vraie barrière physique contre le soleil (sur la couche externe de la peau), SPF 30, et ce toute la journée après une seule application, ainsi qu’un joli teint unifié. Qui plus est, il ne prend pas de place et dure très longtemps.

Mieux consommer avec la Slow Cosmétique

Est ainsi « Slow Cosmétique » une cosmétique à la fois écologique, saine, intelligente et raisonnable.

L’Association Slow Cosmétique a été fondée par Julien Kaibeck, expert et acteur de référence dans le domaine de la cosmétique naturelle. La mention Slow Cosmétique garantit, entre autres, des formules vraiment naturelles et des entreprises artisanales à taille humaine, pour une meilleure consommation (pour soi et pour la planète !). Les produits labellisés sont en vente sur le site en ligne La boutique des artisans.


N’hésitez pas si vous avez des questions ! Et si vous souhaitez partager vos conseils et produits indispensables de voyage, laissez donc un commentaire, merci !


 

* * * Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir d'un seul clic, merci ! * * *

2 commentaires pour “Les essentiels beauté du kit de l’aventurière”

  1. Bon alors je ne suis pas vraiment la cible, mais je vais partager à ma douce, elle aussi c’est une aventurière!
    Houston MacDougal Articles récents…Une néo-banque pour payer sans frais à l’étranger.My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.